Paris 19ème – Résidence Le Flandres

Transformation d’un immeuble de bureaux « Le Flandres » en une résidence de 60 logements locatifs, boulevard Macdonald à Paris 19ème.
Cette restructuration s’inscrit dans le cadre d’une pénurie de logements et de l’aménagement du secteur urbain Paris Nord-Est. Les travaux consistent à transformer 4000m² de Surface de plancher en 60 logements. L’immeuble comporte 13 étages de logements sur deux niveaux de sous-sol.
La reconversion de cet immeuble de bureaux inclut en particulier :
-Le démantèlement des murs rideaux sur façade rue et arrière contenant des joints amiantés
-La création de balcons filants et la reconstruction d’une façade mur-rideau métallique.
-Les travaux de gros œuvre et tous corps d’états architecturaux et techniques nécessaires à l’aménagement des 60 logements.
-Le réaménagement structurel des halls 101 et 103.

Les objectifs de performances thermiques à atteindre sur ce projet sont ceux fixés par le Plan Climat de la Ville de Paris. La nouvelle destination de ce projet a également nécessité la mise en conformité du bâtiment avec la règlementation applicable en matière d’acoustique (40dB), d’accessibilité PMR et de sécurité incendie.
L’épaisseur du bâtiment a permis de conserver la structure porteuse existante. En effet, les études techniques ont montré que le contreventement général du bâtiment était satisfaisant et que le projet respectait les capacités portantes de la structure y compris les poteaux de façade recevant les consoles métalliques supports de bac acier collaborant. Seuls les poteaux des étages présentant des faiblesses de contrainte du béton seront renforcés par mise en œuvre de profilés métalliques (UPN).
Adaptée en fonction de l’épaisseur du bâtiment (12,75ml), l’agencement intérieur prévu permet d’apporter un maximum de lumière naturelle à l’intérieur des logements et permet également d’offrir des vues sur l’extérieur pour chaque logement. L’aménagement des logements s’organise entre les deux noyaux d’accès du bâtiment et l’agencement des appartements est identique du R+1 et R+12. Le RDC et l’entresol sont des étages contenant les halls et les locaux communs et Le 13ème étage est occupé par les locaux chaufferie, ascenseurs et techniques.
La proposition architecturale consiste, sur le plan règlementaire, à restructurer les façades en ajoutant des balcons qui permettent le respect de la règle du C+D.
Sur le plan esthétique, le projet développe une composition géométrique fragmentée pour dessiner une entité cohérente à l’échelle de ce grand bâtiment.
L’orientation du bâtiment (Nord-Est et Sud-Ouest) a permis d’introduire un jeu géométrique entre le premier plan composé de nez de balcons filants et d’épines verticales, et le second plan composé de panneaux de vêtures jouant comme autant de pixels, sur une gamme chromatique contrastée.

Maîtrise d’ouvrage : SNI
Maîtrise d’œuvre : LOBJOY & BOUVIER
Bureau d’étude acoustique : AVEL ACOUSTIQUE